Accueil Trois juges truands dénoncés
VERDICT RELAXE DU dénonciateur : La tentative de rétorsions par les confrères a loupé
(à Lyon en appel en audience publique 1er Oct.renvoi du 14/05/12)
Mes 11 témoins muselés - Mes conclusions d'appel
Reste à faire condamner les trafics d'influence des complices de l'association de malfaiteurs que Mme RATEL Marie-Gabrielle a été sommée de poursuivre.

Son de l'audience du 1/10/12 en MP3 : ICI


Mais l'avocate déboutée de ses poursuites en 2006 en attente de jugement en 2013 puis 2014 puis 2016 ! Sera t'elle condamnée pour ses fautes ?
 
 

Monsieur BLAES Christian, Président de cette audience, a con---nu mon affaire à ses débuts à Grenoble ainsi que l'affaire Carignon avant de quitter la ville pour Lyon rejoint par Luc FONTAINE.











Mme RATEL doit poursuivre les membres du réseaux mafieux avec les preuves en mains

René FORNEY
4 chemin Montrigaud
38000 Grenoble
06 13 84 59 96

Grenoble le vendredi 16 novembre 2012
RA 1A 077 191 5832 9

À Madame l'avocat Général RATEL Marie-Gabrielle
Cour d'Appel de LYON
Place Paul Duquaire
69005 LYON

Référence : Parquet n° 11026000219
Référence de la Cour d'appel n° 12/00456
Suite à l'audience du 1 er octobre à 16h

Madame,

Vous avez eu en main, un dossier tamponné au 10 mai 2012 par la cour. Vous avez plaidé contre moi à l'audience, et j'ai été relaxé.

Vous savez que ce dossier prouve des escroqueries en bandes organisées, des trafics d'influences, de la corruption, du recel, des faux, des entraves au cours de la justice. Entre autres, vous savez que le juge Pierre LAROQUE, qui a refusé de juger, partageait les mêmes locaux avec Mme Yolande ROGNARD ex juge à Grenoble qui a accepté que mon avoué Jean CALAS retire 23 pièces essentielles de ma défense avant l'audience . pour faciliter ma spoliation totale.

À Montpellier, un procureur a mis fin à la corruption du substitut du procureur de la République Patrick KIEL, j'espère que vous ferez de même avec ceux mis en cause dans cette affaire.

Dans l'attente de votre réponse, je vous prie d'agréer, Madame, mes sincères salutations.

NB : Lettre publiée à l'adresse internet :
www.trafic-justice.net/trafic-justice/sitene13/BESSON/verdict11112appellyon.htm

appelcivil